Contenu

Bien-être animal

publié le 21 avril 2017
En Allemagne, les associations de défense de la cause animale pointent du doigt les élevages où les vaches restent à l’étable entravée toute l’année. Une association de défense de la cause animale a créé son propre label bien-être pour la vache. De son côté, le ministère allemand de l’agriculture peaufine la mise au point d’un label « Plus de bien-être animal » que les industriels pourront librement apposer sur l’emballage de viande de volaille, de porc, de bœuf, voire de produits laitiers. (Revue laitière française, n° 769, mars 2017, page 6).