Contenu

Brèves Juin 2019

publié le 26 juin 2019

Fièvre Porcine Africaine, vers une recomposition profonde des marchés mondiaux

La FPA qui s’étend sans cesse en Chine, menace maintenant l’Asie du Sud-Est. Elle entraîne un effondrement des cheptels et de la production porcine. L’épidémie devrait redessiner les flux mondiaux de protéines en entraînant un accroissement du déficit en protéine déjà considérable en Chine et en Asie du Sud-Est et un effondrement à court terme des importations asiatiques d’alimentation du bétail. Cette conjonction d’événements d’une rare ampleur va rebattre les cartes des marchés mondiaux des protéines animales et végétales. (lettre d’info IFIP juin 2019 www.ifip.asso.fr)

Peste porcine en Chine, flambée des cours mondiaux

Situation inédite sur le marché mondial des viandes, les ravages de l’épidémie de peste porcine africaine en Chine font fortement augmenter les cours du porc, une aubaine pour les éleveurs du monde entier en cette année chinoise du cochon. Selon le rapport annuel Cyclope sur les matières premières, publié la semaine dernière, les cours du porc ont augmenté de 18 % en Europe depuis début mars 2019, alors que le Japon et la Corée du Sud, fortement importateurs, commencent à constituer des stocks de sécurité. En France et en Allemagne, les cours du porc ont augmenté de 30 % depuis le début de l’année. En cause, les besoins énormes de la Chine, qui produisait jusqu’à présent 55 millions de tonnes de viande porcine par an, soit 45 % du total mondial, et qui est aussi le premier consommateur mondial de cette viande. (dépêche AFP 20/05)