Contenu

Histoire de la filière bovine en Brie et Gatinais

publié le 1er mars 2018

Notre sociétaire Olivier FANICA, ingénieur agronome, raconte l’histoire de cet élevage de l’Ancien Régime à aujourd’hui.

Avant le XVIIIe siècle, les bovins proviennent d’autres régions et sont utilisés pour la production laitière. La proximité de Paris permet le développement d’une production fromagère de la Brie. Puis, la production de veau blanc du Gâtinais devient une spéculation réputée. Avec l’intensification de l’agriculture, les animaux élevés en Seine-et-Marne évoluent : les races laitières archaïques de petits formats sont abandonnées pour des races aux aptitudes laitières marquées.
À la fin du XIXe siècle, la production de lait destiné à Paris l’emporte dans les petites exploitations. La surproduction est à l’origine de la création des coopératives. Après la Seconde Guerre mondiale, l’élevage subit une révolution technique : la productivité des animaux augmente considérablement grâce à la sélection, l’insémination artificielle, la traite mécanique et la réfrigération du lait sur l’exploitation. Les exploitations de polyculture-élevage disparaissent.
Une nouvelle crise de surproduction sévit à partir des années 1970. La production laitière se déplace vers des régions moins favorables aux grandes cultures.

Date : mardi 13 mars 2018
Durée : de 18h30 à 20h
Lieu : dans l’auditorium des Archives départementales
248 avenue Charles Prieur à Dammarie-lès-Lys
Entrée libre (réservation conseillée 01 64 87 37 81)

Cette conférence aura lieu également le mardi 10 avril 2018 de 18h30 à 20h00 à la Médiathèque de Meaux 2, rue Cornillon à Meaux
Tel : 01 83 69 00 90