Contenu

Dossier : L’élevage ovin en Nouvelle Zélande ou l’art de se réinventer

publié le 28 mars 2018
in Pâtre n° 652 mars 2018, pages 14-21. La filière ovine néo-zélandaise, fleuron de l’agriculture dans les années quatre-vingt, s’est fait largement dépasser par l’expansion laitière. Depuis 30 ans, le cheptel de brebis a été réduit de deux tiers. Cependant, la production n’a, elle, perdu que 31 % de ses volumes, grâce à l’augmentation de la productivité. Tout en étant reléguée vers les terres les moins favorables face à la conquête des prairies par les vaches kiwis.