Contenu

Les robes des taurins dans les peintures de la Tassili-n-Ajjer (Algérie) : polymorphisme ou fantaisies ?

publié le 17 avril 2012

Par Christian Dupuy et Bernard Denis.

La comparaison de cinq cents peintures rupestres de taurins réalisées dans la Tassili-n-Ajjer avec les animaux d’élevage actuels révèle que les robes polymorphes du bétail dessiné au Néolithique ont été pour la plupart traitées avec fidélité, et que rares sont celles imaginées. De nouveaux jalons spatio-temporels concernant l’évolution plurimillénaire du pelage chez les taurins sont ainsi posés. Ce constat permet aussi de s’interroger sur le statut des peintres et sur les stratégies d’élevage et les relations sociales entre 4000 et 2000 BCE.

Téléchargez le document : Dupuy et Denis 2011 (format pdf - 2.4 Mo - 17/04/2012)